Corps naturel, corps artificiel : ressources

(BTS 2018-2019 : THÈME DU PROGRAMME « CORPS NATUREL, CORPS ARTIFICIEL ») Dans le fichier joint, vous trouverez la synthèse des mots-clefs permettant de se mémoriser les axes du cours de l’année 2018-19 sur la notion « Corps naturel, corps artificiel » : ici Des liens vers d’autres ressources intéressantes : http://plumesdailesetmauvaisesgraines.fr/corps-naturel-et-corps-artificiel/ http://brunorigolt.blog.lemonde.fr/2017/12/30/support-de-cours-bts-theme-corps-naturel-corps-artificiel-corps-en-crise-crise-du-corps-du-corps-comme-objet-dart-au-corps-dystopique/ http://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/jcms/c_10555854/fr/monstres-robots-et-cyborg-documents-en-lien-avec-le-nouveau-theme-de-l-epreuvre-de-bts-culture-generale-et-expression-session-2018   Publicités

Auto-évaluation de son écrit

Pour évaluer votre expression écrite, prenez l’habitude de vous relire en vérifiant avec l’une de ces grilles lors de vos exercices réalisés à la maison : grille pour les paragraphes et conventions d’écriture : ici grille pour les questions de synthèse, le commentaire, la dissertation : ici

BTS – Séquence III (thème)

L’extraordinaire Séquence III – Être extraordinaire Lien vers la page complément ici Séance 1 – Synthèse de documents objectifs : tableau de synthèse, reformulation concise, organisation dans un plan donné support : The rider post + trois extraits du Nouvel Observateur. Séance 2. Etude de documents objectif : reformulation concise

Etre extraordinaire

I. Darwin La quête d’une identité « extraordinaire » et la volonté de se distinguer du commun et de l’ordinaire renvoie dans certains documents à l’idée de « névrose darwinienne » c’est-à-dire à l’idée d’une lutte quotidienne pour être « le meilleur » et ne pas disparaître dans la masse. Qui est Darwin ? Une réponse avec ce documentaire : Qu’est-ce…

Le banal, l’ordinaire, le quotidien

I. Le « mal du siècle » romantique La sensation d’un quotidien répétitif et sans perspective d’un idéal de vie différent conduit les écrivains, peintres et musiciens de la France du début du XIXe siècle (1830) à une mélancolie profonde. Cet état d’esprit touche toute une génération de jeunes gens si bien qu’on le nomme « le mal…